Pergé – Cité antique

Carte de Pergé (Aksu, Antalya, Turquie)

Pergé se situe à 15 Km à l’est d’Antalya et est le cité ancien le plus proche de la ville. Si vous êtes intéressés par l’histoire et vous vous trouvez dans les environnements, visitez ce site qui vaut certainement le détour.

A 2 km au nord se trouve une petite ville appelée Aksu, connue pour ses boulettes à la viande (Köfte) que vous trouverez chez tous les bouchers. Aksu est la ville la plus proche de l’aéroport international d’Antalya.

Perge ReliefPerge Agora

L’histoire de Pergé (Perga)

Dans certains langues, Pergé est aussi appelé Perga.Les colonisateur grecs arrivèrent à Pergé après guerre de Troie et s’y implantèrent. Dans le village de Bogazköy fut trouvé une  tablette mentionnant « Parha » prouvant son existence durant la période des Hittites.

Roman and Hellenistic Gate PergeJusqu’à la conquête d’Alexandre de Grand en 333 avant J.-C., qui fut prospéré Pergé, on ne connaît pas bien son histoire. Sous le royaume de Pergame, les portes de la villes furent ouvertes pour jouer un rôle durant la campagne de Pamhylie.

En 133 avant J.-C., Pergé intégra l’empire romain quand Rome reçut en héritage le dit royaume. La plupart des ruines dates de cette époque.

En prenant la route depuis Aksu, la première ruine que vous pouvez voir est l’amphithéâtre qui pouvait accueillir 15 000 personnes.  La scène était décorée de frises, on encore y voir Dionysos et Kentros. Au temps des romains, le site fut une arène de gladiateurs.

Proche de l’amphithéâtre se trouvent les restes d’un stade qui lui pouvait accueillir jusqu’à 12 000 personnes. Ces deux constructions datent du 2ème siècle et se trouvent à l’extérieur du site principal.

En face du théâtre de Pergé se trouve un grand hippodrome où les courses hippiques eurent lieu.

La ville elle-même est entourée de murailles et de tours fortifiées qui certainement aidèrent à protéger la ville.

L’entrée de la ville est une porte romain, construite au 4ème siècle, sous le règne de Septimius Serverus, et toujours existante et impressionnante.

En passant par l’entrée principale de la ville, il y a une autre porte de l’époque hellénistique qui mène à la voie à colonnes, vers le nymphée, une fontaine monumentale aux décors raffinés et qui fut dédiée à  l’empereur Septime Sévère.

Beaucoup de ses statues bien conservées, y compris celle de l’empereur et de sa femme, sont maintenant exposées au musée d’Antalya.

Le site de l’acropole présente des restes des thermes, d’une basilique, une agora, mais aussi des shops aux bords des routes.

A l’époque byzantine, le site diminua en importance et fut abandonné pour avoir un regain d’intérêts avec les archéologues qui arrivèrent sur le site en 1945.

Comment atteindre Pergé?

On peut aller à Pergé en utilisant les transports en commun. Le bus à partir de la gare routière d’Antalya mettra 30 minutes pour atteindre Asku, d’où vous pouvez marcher les 2 km jusqu’au site ou prendre un taxi pour environ 10 TL (maj décembre 2012).

Nymphaeum in PergePerge Hellenistic Gate

Auteur: Bayram Tekce’s Google + page

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *