Kaleiçi, la vieille ville d’Antalya

Kaleiçi, la vieille ville d’Antalya

Yivli Minare

Au cœur d’Antalya se trouve le quartier connu sous le nom Kaleiçi. Aussi appelé la « Vieille Ville » car cette partie était la première à être habitée.

Antalya LimanC’était à l’origine une forteresse, entourée par la mer d’un côté et les murs du château qui en font le tour. Tous les murs ne sont pas restés debout, mais il ya encore de grandes sections qui vous rappellent son lointain passé. Seulement une des entrées anciennes officielles traversant les murs du château subsiste qui est la porte d’Hadrien.

 

A l’intérieur des murs se trouvent beaucoup de rues étroites qui, en 2009, ont été totalement rénovées avec des pavés. Actuellement, un projet est en cours pour restaurer la plupart des vieilles maisons de style ottoman à leur splendeur originelle; beaucoup d’entre-elles sont immédiatement converties en pensions ou boutiques de souvenirs ou de tapis.

Il ya beaucoup de petites pensions à Kaleiçi qui offrent un excellent service à bon prix. Ils varient en qualité, depuis le tout à pas cher c’est à dire un lit et une douche, aux plus luxueux avec piscines, restaurants et magnifique décor.

En raison des nombreux grands hôtels avec leur formules « tout compris » de la périphérie de la ville, Kaleiçi n’est pas aussi fréquenté que par le passé et attire les visiteurs principalement pendant la journée. Mais en voyant le charmbe de la vieille ville, nombreux visiteurs regrettent de ne pas y avoir réservé un hôtel.

La vieille ville d’Antalya a de nombreux magasins de souvenirs principalement destinés aux touristes. Ils vendent de tout, des tapis, des sacs, vestes, chaussures, vêtements en général, confiserie et de nombreux objets d’artisanat différentes. Parfois, vous pouvez voir le sculpteur ou le peintre travaillant dans ou devant sa boutique.

Bien sûr, chaque propriétaire de magasin est ravi de montrer son stock et d’offrir un verre de thé si vous montrez un peu d’intérêt à son étalage. Ils vont vous demander de venir dans leur magasin lorsque vous passez devant, mais dans l’ensemble ne sont pas trop insistants, afin de ne pas gâcher votre plaisir à découvrir la ville.

Les hôtels offrent des repas, comme les nombreux restaurants et bars dans le quartier, avec des spectacles variés tel que le chanteur folklorique Turc ou un groupe de rock, il y a surement quelque chose pour tous les goûts.

La ville est bien fréquentée pendant la journée et également très active la nuit et bien que beaucoup de gens fréquentles les bars, les personnes qui boivent trop ou se comportent mal ne sont pas un inconvénient. Le quartier est très sûr pour se promener. Des nombreuses caméras de surveillance sont un moyen de dissuasion.

Toutes ces rues étroites vous mèneront d’une façon ou d’une autre au port. Elles vous poussent comme par magnétisme, à moins que se soit en raison du port qui se trouve au fond de la descente des rues. Peu importe, il vaut le détour, car le vieux port romain, ou Marina comme on l’appelle parfois, est absolument magnifique.

Kaleiçi Maps

Il était le centre névralgique d’Antalya du 2ème siècle avant J-C. jusqu’à la fin du siècle dernier, quand un second port a été construit 12 km à l’ouest de la ville à la fin de la plage de Konyaalti. Aujourd’hui, le port est un lieu de restaurants de poissons rares et des bars où l’on se détend avec un verre et profite de la belle vue.

Le port dispose de nombreux bateaux et des tours sont proposés, allant de 40 minutes, à l’éxcursion d’une journée le long de la côte. Sur certains des bateaux ont lieu des fêtes toute la nuit, habituellement une fête à thème.

D’autres attractions incluent le Hamam Sefa (bain turc), qui a plus de 650 ans et vous permet de découvrir cette fameuse tradition dans un cadre des temps anciens. Il ya aussi le musée de Kaleiçi qui affiche des artéfacts locaux avec leur mode de vie traditionnel.

Il ya une mosquée ancienne remarquable appelée Korkut Camii, initialement été construite comme un temple romain du 2.ème siècle mais convertie au 6.ème siècle en église byzantine. Avec l’histoire tumultueuse de la région, elle a été changée de mosquée en église pour finalement retrouver sa fonction de mosquée.

Dans le début des années 1500, le prince Dede Korkut l’a restaurée en mosquée et elle est restée au service de la population musulmane du quartier jusqu’en 1896, où une grande partie fut détruite par un incendie, y compris la partie supérieure en bois du minaret. Malheureusement, en raison de sa fragilité, il n’est pas possible de se promener à l’intérieur des vestiges, qui sont cependant clairement visibles pendant que vous marchez autour.

Pour résumer, Kaleiçi, bien qu’un peu touristique, est la partie la plus authentique d’Antalya en termes de l’ambiance générale et la conception des rues et des maisons. La visite à Antalya resterais incomplète sans y avoir passé quelques heures, et bien sûr  pour visiter le port pour se détendre avec un jus de fruit de la bière, ou même avec de la glace locale.